Comment maintenir l’énergie en cours malgré la distanciation sociale ?

Publié le : - Catégories : ASTUCES & CONSEILS
reagan kang ambassadeur les mills

De : Les Mills

Alors que la pandémie limite le nombre de participants dans les cours collectifs de fitness dans le monde entier, comment pouvons-nous continuer à offrir une expérience de fitness de niveau international à ceux qui y participent ?

De nombreux instructeurs célèbrent la reprise des cours avec la levée des restrictions sanitaires et la réouverture des clubs. Cependant, il peut être décourageant de vivre la réalité de l'enseignement dans la "nouvelle normalité". La distanciation physique impose une diminution du nombre de personnes en cours, ce qui peut affecter l'énergie dans la salle.

Le nombre de participants en cours réduit de moitié en raison de la pandémie peut être démoralisant, mais il n'en est pas forcément ainsi. Essayez ces méthodes simples pour changer votre point de vue et profiter des possibilités de croissance offertes par un nombre réduit de participants en studio. 

Comme le dit l'ambassadeur Reagan Kang de Les Mills : "Peu importe que vous enseignez à une, cinq ou dix personnes. Vous continuez à enseigner de la même manière  et vous devez vous améliorer à chaque fois".

CÉLÉBREZ CEUX QUI SONT PRÉSENTS

Reconnaissez l'effort que les gens ont fait pour assister à votre cours. "Les seules personnes qui comptent sont celles qui sont en face de vous", dit l'instructrice Julie Corbett. "Ils sont là, c'est leur entraînement. Ils ne se soucient pas du nombre de personnes qui sont à leurs côtés. Alors 2 ou 32... vous devez toujours donner le meilleur de vous-même."

Sa collègue Tara Taylor est du même avis : "Je ne demande jamais où sont tous les autres. J'ai l'impression que ça rabaisse ceux qui sont présents. Par contre, je dis toujours après chaque cours à quel point je suis fière qu'ils aient réussi."

ADAPTEZ LE COURS AUX BESOINS DES PARTICIPANTS

Les cours plus calmes vous donnent l'occasion d’observer avec attention ceux qui y participent et d'adapter votre entraînement à leur niveau.

"J'ai récemment donné un cours de BODYBALANCE™ un samedi en début d’après-midi", explique Kylie Gates, directrice de la création. "C'était très, très calme et les membres m'ont demandé de baisser un peu la musique, alors j'ai profité de l'occasion pour donner un cours de yoga plus calme. Je les ai aidés à mieux respirer, à corriger leur technique et à se concentrer sur l'alignement. J'ai enseigné dans un cadre plus "inclusif", moins axé sur la scène et plus personnel".

Je reprends ce que m'a dit un jour mon formateur : "Il ne s'agit pas de ce que vous leur dites, mais de ce que vous leur faites ressentir", explique l'instructrice Erika Jeanne Foster.

"En tant qu'instructeurs, nous avons souvent l'impression qu'un cours chargé et plein d'énergie est la mesure ultime du succès. Et même si c'est vraiment génial, amusant et motivant, ce n'est pas l’essentiel. Lorsqu'un membre peut bénéficier d'un encadrement plus spécifique et qu'il a vraiment l'impression que vous l'aidez et que vous établissez un lien direct avec lui, il sort de cette salle bien plus enthousiaste et motivé que s'il n'était qu'un membre parmi d'autres dans une foule. Il se sent considéré".

instructeur cours collectifs fitness

ENSEIGNEZ AVEC LA MÊME ÉNERGIE QUE POUR UN COURS BONDÉ

Moins de pratiquants dans la salle impose encore plus à l'instructeur de délivrer l'énergie et de créer l'ambiance.

Comme le note l'ambassadeur Ben Main de Les Mills : "Il n'y a que vous qui puissiez voir le nombre de personnes dans votre cours ! Tous les participants sont face à vous, alors enseignez avec la même énergie que vous le feriez normalement. Les membres veulent toujours un cours épique".

Son collègue l'ambassadeur Reagan Kang est d'accord : "Peu importe le nombre de participants face à vous. Concentrez-vous sur eux et donnez tout ce que vous avez."

"Tout d'abord, j'imagine que je suis face à un public de la taille d'un immense stade", ajoute l'instructeur Leigh Garner. "Cela booste mon facteur performance. Quand je commence à enseigner, j'imagine que la salle est pleine à craquer pour maintenir l'énergie à un niveau élevé, puis je me concentre sur mes participants pour leur donner une expérience individuelle plus riche".

LE NOMBRE DE PARTICIPANTS NE REFLÈTE PAS VOS CAPACITÉS D'INSTRUCTEUR

Il peut être décourageant de voir votre nombre de participants varier, mais n'oubliez pas que de nombreux facteurs entrent en jeu.

"En tant que nouvel instructeur, votre niveau de confiance augmente en corrélation avec l'augmentation de l'assiduité en cours, et peut diminuer de la même manière", explique Rachael Newsham, directrice du programme Les Mills. "Quand cela se produit, souvenez-vous des raisons pour lesquelles un participant vient en cours. Chaque personne a des besoins différents et vient pour des raisons différentes. J'ai le plaisir ces jours-ci d'enseigner à des groupes de toute taille, et les grands groupes ne sont pas forcément les mieux".

L'ambassadeur Marlon Woods conseille : "Rappelez-vous pourquoi vous faites ce que vous faites. Si les effectifs sont faibles, rappelez-vous pourquoi vous avez décidé d'enseigner en premier lieu. Pour certains, c'est pour être sur scène, au sein d’un groupe ou attirer l'attention. Cela ne vous permettra pas de continuer. Creusez un peu plus. Si votre raison n'est pas claire, utilisez ces cours en petits groupes pour établir un lien avec les personnes en face de vous. Essayez vraiment de comprendre pourquoi vous faites ce que vous faites.

"Lorsque les gens s'énervent à cause du faible nombre de participants, c'est parce qu'ils ont oublié pourquoi nous donnons des cours. Il ne s'agit pas de nous ou de notre ego, mais des gens qui sont devant nous. Souvenez-vous pourquoi nous faisons ce que nous faisons. C'est pour une planète plus en forme, pas pour que nous puissions nous vanter de nos effectifs."

"On ne sait jamais qui sera présent au cours. On ne sait jamais ce que les gens traversent. Que ce soit 1 personne ou 100, elles sont venues parce qu'elles voulaient être là avec vous. Respectez leur temps. Montrez-leur à quel point vous appréciez qu'ils prennent le temps de s'améliorer."

cours collectifs fitness distanciation

VOYEZ CELA COMME UNE OPPORTUNITÉ

Les cours plus calmes sont souvent ceux qui nous aident vraiment à grandir en tant qu'instructeurs, car ils nous mettent au défi d'expérimenter la motivation, l'accompagnement personnalisé et l’augmentation de notre énergie.

"Le meilleur conseil que j'ai reçu est d'enseigner aux plus petits cours le mieux possible", explique l'instructrice Eva M. Geier. "Vous voulez que ces quelques personnes partent et disent à quel point c'était génial, ce qui ne peut que vous faire grandir !"

L'instructeur Ali Cramer ajoute : "Établissez un lien fort avec vos membres et construisez votre équipe ! Si vous la construisez, ils viendront.

J'ai commencé mon cours LES MILLS GRIT il y a deux mois avec 3 personnes. Ce programme est nouveau dans mon club, donc ça a été un parcours difficile. Je n'ai enseigné qu'avec une seule autre personne. Maintenant, nous sommes 5 habitués, et la semaine dernière, 2 nouvelles femmes sont venues. Elles m'ont dit à quel point elles trouvaient spécial que nous soyons si proches tous les 5. Elles sont revenues cette semaine".

Article source Les Mills

Articles en relation

Partager ce contenu